RSS Feed

Couverture Imperméable Palmer de Pfiff

28 avril 2012 par admin

En ces temps pluvieux, quoi de mieux qu’un article sur une bonne couverture imperméable ? Oui je sais on est fin avril, le printemps devrait pointer le bout de son nez, on devrait commencer à parler de Flymask et de produits contre les mouches… Mais la météo en a décidé autrement ! Je vous propose donc aujourd’hui d’étudier de plus près cette couverture imperméable pour cheval et grand poney (la plus petite taille est un 125, la plus grande un 165), modèle Palmer de chez Pfiff.

Couverture Imperméable Palmer de Pfiff sur Modacheval.fr

Plantons un peu le décor… J’ai une ponette destructrice de couverture… Elle est au pré toute la journée été comme hiver, passe énormément de temps coucher notamment pour dormir et adore par dessus tout se rouler, se rouler et encore se rouler ! Autant vous dire que j’en ai testé des couvertures: entre celle qui dure une semaine, celle qui est mal coupée, celle qui n’est pas vraiment imperméable, j’ai failli m’arracher les cheveux à force de renouveler mes couvertures de pré aussi souvent ! Puis je me suis dit que j’allais employer les grands moyens…

Exit les couvertures imperméables soit disant indestructibles, super solides mais ne faisant que 600 Deniers^^ (Les deniers peuvent être considérés comme le degré de solidité du tissu de la couverture: plus il est haut, plus la couverture sera résistante aux déchirures). Et Bienvenue à la couverture imperméable Palmer de chez Pfiff ! 1680 Deniers et 500g de rembourrage ! Parce que oui, évidement en plus de me détruire mes couvertures de pré, mademoiselle est une grande frileuse, qui durant l’hiver passe plus de temps à dépenser ses calories pour se réchauffer plutôt que pour se maintenir en état. Depuis que j’ai cette couverture, elle n’a plus jamais fait le yoyo avec son poids durant l’hiver.

 Couverture Imperméable Palmer de Pfiff sur Modacheval.fr   Couverture Imperméable Palmer de Pfiff sur Modacheval.fr

Alors oui, j’entends d’avance ceux qui vont dire « Ah mais 500g c’est énorme, c’est beaucoup trop ! »… Je leur réponds souvent qu’il faut savoir s’adapter à ses chevaux, que tous ne sont pas égaux devant le froid comme devant la nourriture. Certains grossissent en regardant l’herbe pousser, d’autres ont beaucoup de mal même avec une nourriture en grande quantité, il en est de même concernant la température extérieure. Mais bref, revenons à nos moutons !

Cette couverture d’hiver imperméable est capable de supporter 3000mm par décimètre cube, je vous laisse imaginer ce qu’il faut qu’il tombe pour qu’elle ne le soit plus ! A titre de comparaison un vêtement de pluie pour nous est considéré comme imperméable à partir de 1300mm… C’est pour dire à quel point il va en falloir de la pluie avant que l’humidité ne transperce ! Elle a traversé les deux tempêtes de cette année sans aucun problème, avec poney dehors H24, je n’ai jamais retrouvé ma jument mouillée.

De plus, son grand rabat de queue très pratique (voir photos suivantes) empêche le vent de s’engouffrer sous la couverture de pré tout en protégeant bien les fesses de la pluie et du froid. Quant au High Neck, il permet de bien maintenir la couverture d’hiver en place (la ponette est claquette de devant) et d’éviter une trop grande pression sur le garrot. Seul bémol, il abime un peu les crins sur une vingtaine de centimètres après le garrot. Néanmoins, ça repousse très facilement par la suite et tant pis si elle a un trou dans sa crinière pourvu qu’elle soit bien protégée !

 Couverture Imperméable Palmer de Pfiff sur Modacheval.fr   Couverture Imperméable Palmer de Pfiff sur Modacheval.fr

Je n’ai pas l’habitude de garder très longtemps une couverture de pré pourtant celle là fini gentiment sa deuxième saison et m’en fera certainement une troisième. La seule chose que je peux lui reprocher c’est que les crochets d’attache des sangles sous le ventre ont cédé cette année. Chose un peu improbable, certainement du à un choc sur une pierre ou autre lors d’une roulade, mais vraiment ce n’est pas grand chose comparé à ce qu’elle a pu faire à d’autres couvertures imperméables!

Et puis son prix… 120 euros à l’époque, aux alentours de 129 euros maintenant, je le trouve vraiment raisonnable pour une couverture de cette qualité, même si évidemment cela reste une certaine somme à débourser. Au final, cela me revient bien moins cher d’investir une fois que de devoir racheter une couverture entre 50 et 80 euros tout les ans.

Pour ceux qui n’ont pas besoin d’une 500g, il existe une autre couverture d’hiver (le modèle Bethel, voir photo suivante) chez Pfiff en 300g, aussi imperméable que celle là (3000mm) mais moins résistante (seulement 600 deniers). Il faut savoir qu’il est difficile de trouver une couverture très résistance avec peu de rembourrage, souvent chaleur et résistance sont indisociables. Cependant, cette couverture de pré est faite exactement sur le même modèle que la mienne, c’est un produit de qualité qui pourra tout à fait convenir à un cheval « normal », n’ayant pas ou peu de tendances destructrices !

Couverture Imperméable Palmer de Pfiff sur Modacheval.fr

Et vous qu’utilisez vous comme couverture imperméable pour vos chevaux peu délicats ?

Vous pouvez trouvez la couverture imperméable Palmer et la couverture imperméable Bethel chez Horse Attitude pour un prix respectif de 129.50 euros et 117.90 euros. Je n’ai pas trouvé d’autres revendeurs de ces produits sur Internet, je sais que la sellerie K-val fait quelques produits de la marque Pfiff, mais je n’y ai pas trouvé ces couvertures. Néanmoins, vous devriez pouvoir acheter ces produits chez n’importe quel distributeur de la marque, renseignez-vous auprès de votre sellerie habituelle.

Crédit Photos: Pfiff.com pour la première et la dernière, moi-même pour toutes les autres


3 Commentaires »

  1. Mode Equestre dit :

    Super, je sais quoi prendre si j’ai besoin d’une couviotte de pluie :) tu lui laisses la 500g été comme hiver du coup ? Ou tu la laisse ‘nue’ malgré la pluie l’été ?
    Encore merci pour tes analyses, c’est vraiment super et ça aide à éviter de dépenser dans des produits qui ne ‘tiennent pas la route’. J’adore =D !

    • admin dit :

      Non Juste l’hiver ! Tondue ou pas tondue elle a la même puisque je ne lui tonds que l’avant-main. L’été elle reste sous la flotte malgré son abri alors bon ça la dérange pas vraiment. Elle la garde jusqu’à temps qu’elle puisse supporter le « sans couette » donc en général jusqu’en avril. Là en ce moment c’est la galère vu le temps ^^

      Merci pour le compliment ça fait plaisir !

  2. SoCheval dit :

    Bonjour et merci de cet article,
    j’ai bien aimé la comparaison entre le degré d’absorption des couvertures pour chevaux et celui de nos vêtements anti-pluie. Ca nous fait bien rendre compte de la qualité des textiles équestres actuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>