RSS Feed

Mors Stubben Golden Wings / Horse & More / KK Sprenger

8 mai 2012 par admin

Suite à plusieurs demandes concernant un test et un avis éclairé sur ce mors Stubben Golden Wings (description détaillée ici), je me suis dit que c’était l’occasion de faire mon premier article sous forme d’interview. Dans les tiroirs depuis le début, je souhaitais pouvoir mettre en avant l’expérience utilisateur d’un ou plusieurs lecteurs sur un produit qu’il(s) utilise(nt) au quotidien. Pour le test de ce mors Stubben Golden Wings, j’ai farfouillé le net à la recherche d’avis sur des sites français ou anglophone et j’ai aussi recueilli 4 avis détaillés de cavalières propriétaires. Sur le même principe de mors à olive avec des anneaux coulissants comme un mors 2 anneaux classique, on peut aussi trouver les mors Horse & More ou les mors KK Ultra Sprenger, les ailettes sont simplement moins importantes que sur le mors Stubben. J’ai noté aussi la difficulté de trouver ce mors en petite taille (115), sachez qu’il est disponible dans la sellerie Kvalcade et chez Horse and Co.

Mors Stubben Golden Wings / Horse & More / KK Sprenger sur Modacheval.fr  Mors Stubben Golden Wings / Horse & More / KK Sprenger sur Modacheval.fr
Existe aussi en simple brisure

Pourquoi t’es tu dirigée vers le mors Stubben Golden Wings ?

Dhea: Ma jument blessait facilement aux commissures de lèvres. De plus, je voulais garder un double brisure et cet alliage m’allait bien pour voir si elle se posait plus facilement (elle était en résine double brisure avant).

Silhette: parce que le cavalier avec qui je monte en stage m’en avait parlé et m’avait dit que c’était pratique pour les chevaux à qui on voulait garder le chantilly tout en protégeant bien les commissures (Rodolphe Scherer pour le cavalier)

Pauline.: J’ai une jument avec un équilibre délicat mais souhaitant évoluer tranquillement vers l’utilisation d’un mors simple, je cherchais une embouchure permettant de m’aider à faire la transition entre le releveur et le filet simple.

La Douse: Avant, je montais avec un mors à aiguilles double brisure en acier. Ma jument étant sur les épaules, je cherchais un mors double brisure qui m’aide un peu dans la gestion de son équilibre et avec lequel elle soit confortable. De plus, ma jument a besoin d’être assez encadrée dans son équilibre latéral. Ce mors a attiré mon attention car il réunissait toutes ces caractéristiques : un mors en cuivre et double brisure pour le confort, les fenêtres sur les anneaux du mors qui permettent d’augmenter l’effet releveur du mors (personnellement, je passe les montants et les rênes dans les fenêtres), les palettes qui permettent d’encadrer le cheval un peu à la manière d’un mors à aiguilles mais qui ont l’avantage je pense de mieux répartir l’effet du mors dans la bouche du cheval (le mors s’arrondit dans la bouche du cheval grâce aux palettes)

Mors Stubben Golden Wings / Horse & More / KK Sprenger sur Modacheval.fr

Est ce que le mors Stuggen Golden Wings t’a aidé à résoudre ton problème ? Comment ?

D: Oui ! Plus de bobo au niveau des commissures et un contact plus franc, juste parfait !

S: il m’a bien aidé à résoudre mon problème de décontraction que mon cheval avait mais en même temps j’ai réappris certains trucs à cheval alors de la à dire si c’est le mors c’est difficile mais ça a surement aidé oui. Depuis que je l’ai j’ai mon cheval qui vient chercher son mors, en plus les canons sont assez fins ce qui est pratique en cas de petite bouche !

P: Utilisé dans 3 positions différentes en fonction des besoins et donc pleinement satisfaite, j’ai souhaité en racheter un second pour le mettre sur mon 2eme filet (pour éviter de changer régulièrement entre concours et maison). Le stand sur place proposant le Stubben, j’ai foncé…. (Le premier mors de Pauline est un Horse & More à passes)

LD: Aucun mors n’est magique, mais celui-ci m’a quand même bien aidée. Ma jument est très décontractée sur ce mors et a une meilleure attitude qu’avant. Il a fallu un petit temps d’adaptation (2 ou 3 séances). Au début, avec ce mors, ma jument s’ouvrait un peu et ne tendait pas assez son dos. Mais elle a très vite pris confiance et est venue se tendre. Je pense que ce mors m’a aussi facilité la tache pour la plier et gérer l’équilibre latéral.

Mors Stubben Golden Wings / Horse & More / KK Sprenger sur Modacheval.fr

As-tu pu voir une différence entre ce cuivre SWEET et un cuivre « normal » ?

D: Je n’ai pas essayé d’autres mors en cuivre, ma jument avait 3 ans quand je lui ai mis, elle était avec un mors en résine avant.

S: Par contre je n’ai jamais monté avec un cuivre « normal » donc pas de comparaison là dessus mais le cuivre pour moi ça créé une réaction électrolytique et du coup je n’aurais pas tendance à l’utiliser tout le temps alors que celui ci à priori pas de contre indication.

P: NSP

LD: Je n’ai pas d’élément de comparaison car je n’ai jamais monté ma jument avec un mors en cuivre standard. Mais en tous cas, elle est plus décontractée et salive plus sur le cuivre sweet que sur l’acier ou le caoutchouc.

Quels sont les avantages du mors Stubben Golden Wings ?

D: Il protège vraiment bien les commissures et a un petit effet encadrant parfait pour ma jument qui n’avait que 3 ans.

S: Petits canons, double brisure, les fameuses ailettes bien entendu, le fait qu’il soit chantilly

P: Le multi-positionnement grâce aux passes

LD: Le confort +++ et l’effet releveur que l’on peut faire varier en fonction de la position des rênes et des montants.

Mors Stubben Golden Wings / Horse & More / KK Sprenger sur Modacheval.fr

Quels sont ses inconvénients ?

D: Je n’en ai vu aucun, certains le trouvent un peu fins mais il a très bien convenu à ma jument.

S: la matière, un en métal normal m’aurait suffit perso !

P: J’ai vite déchanté, non pas sur  l’alliage ou l’effet mais bel et bien sur cette forme originale censée protéger…. Ma jument malgré sa taille à une petite bouche, elle porte donc du 125 en mors. Malheureusement elle a une tête qui « s’élargit » assez vite et le Stubben, en 125, ne lui convenait pas du tout, elle blessait a l’extrémité des « Wings ».

Autre point décevant pour ma part, toujours concernant les « Wings », je trouve que leur grande taille créé un effet pouvant etre trop encadrant sur certains chevaux, qui rappelle plus ou moins le filet à aiguilles. Je me suis donc retrouvée avec une jument qui s’appuyait contre son mors lorsque je demandais de tourner notamment….Elle se plaquait contre….Par confort je pense, mais juste pour elle.

LD: Ma jument a été un peu irritée au dessus de la commissure (vraiment au-dessus, à 2 travers de doigts, je pense, la commissure était toujours impeccable). Le prix.

Mors Stubben Golden Wings / Horse & More / KK Sprenger sur Modacheval.fr

Où l’as tu acheté ?

D: Sur le site Kramer

S: je l’ai acheté sur ebay Angleterre mais pour me rendre compte une fois acheté que ça m’a coûté le même prix que sur Kramer

P: Sur un stand en concours

LD: Sur le site equidepot

A qui conseillerai-tu les mors Stubben Golden Wings ?

D: Pour tous les chevaux qui ont une bouche fragile.

S: Je le conseille à tous le monde lol après bien sur en cas d’allergies aux constituants ou autres non, mais bon juste quand les gens demandent parce que je ne suis pas qualifiée pour donner des conseils

P: NSP

LD:  Je conseillerais ce mors pour un cheval qui a un équilibre plutôt vers le bas et qui a besoin d’être canalisé dans son équilibre latéral.

A ton avis est-il déconseillé à un certains type de chevaux ?

D: Je ne vois pas pourquoi ils seraient déconseillés non.

S: Pour moi, des contres indications pour les chevaux sensibles au cuivre, pour ceux qui n’ont pas le palais adapté pour la double brisure (mais bon il existe en simple il me semble), pour les chevaux pas bien en canons fins ce n’est pas la peine pour moi .

P: Aux chevaux dans la même configuration que ma jument au niveau de la bouche et de la tête

LD: Je pense qu’il faut éviter ce mors sur des chevaux à la peau vraiment fragile, ou alors alterner avec un autre mors. Le bord des palettes peut être iritant. Par ailleurs, il me semble assez évident que ce mors ne conviendra pas à un cheval qui n’est pas à l’aise avec un mors double brisure.

Mors Stubben Golden Wings / Horse & More / KK Sprenger sur Modacheval.fr

Un petit mot pour ceux qui hésite encore à acquérir le mors Stubben Golden Wings ?

D: Il a révolutionné ma jument, elle a pu prendre un vrai contact et faire confiance à la main !

S: Le fait qu’il soit chantilly mais qu’il ne pince pas les commissures c’est quand même génial non et puis pour aider à tourner les petites ailettes ce n’est pas mal au final !!!

P: Pour conclure, pour moi le système d’anneau à passes, c’est génial…Mais j’ai tendance à préférer ce système sans les « Wings » comme le propose Sprenger.

LD: Pour ma part, je pense qu’on ne peut pas prévoir par avance et avec certitude quel mors convient à quel cheval. Il faut essayer. Mais je crois que c’est un mors ingénieux et où plusieurs réglages sont possibles. Il devrait donc facilement convenir à de nombreux chevaux

Si je synthétise tout les avis que j’ai pu lire, les utilisateurs sont globalement très contents de cet achat. Le mors Stubben Golden Wings répond tout à fait à leurs attentes, notamment lorsque celui-ci a été acheté spécifiquement pour « ses ailettes » et non pour son alliage ou sa double brisure. Les anglo-saxons sont très friands de ce mors et ne cesse de le recommander sur différents forums. Néanmoins, il faut bien faire attention (comme on a pu le voir dans les interview ci-dessus) au modèle de chaque cheval: une bouche à la forme spécifique, une tête un peu plus large que la moyenne peut être source de blessure au dessus des ailettes du mors.

Comme il a été mentionné plus haut dans la page, on ne peut pas savoir à l’avance si un mors va correspondre à notre cheval. Le mieux est encore d’essayé en ayant pris toutes les précautions nécessaires pour que l’essai soit concluant: vérifier la bonne taille du mors, l’acceptation de la double brisure (peu importe le mors) et surtout dans ce cas présent, vérifier que les ailettes ne sont pas susceptibles de blesser votre compagnon (notamment en faisant un test avec des rondelles ou tout autre mors type chantilly  afin de voir si l’endroit où les ailettes « se terminent » n’est pas trop large, comme pour la jument de Pauline).

En espérant que ce nouveau format d’articles vous plaise ! Si vous souhaitez avoir des avis sur un produit en particulier, n’hésitez pas à m’en faire part et je verrai ce que je peux faire pour en écrire un article !


2 Commentaires »

  1. Brunette dit :

    Grâce à cet article, j’ai sauté le pas. Il y a eu un net changement sur mon cheval en positif! Je ne regrette pas mon choix!

  2. google dit :

    wonderful submit, very informative. I ponder why the opposite experts of this sector do not realize this.
    You should proceed your writing. I am confident, you’ve a great readers’
    base already!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>